L’histoire du siège éjectable

Envisagé dès 1918 par le colonel Holt, des projets furent étudiés plus précisément en 1939, par les allemands et les suédois. La première expérience où l’homme remplaça le mannequin fut réalisé le 26 juin 1946 par l’anglais Bernard Lynch qui sauta d’un météor avec un siège construit par la firme britannique Martin-Baker. Il se trouvait à 2500 m d’altitude et volait à plus de 500 km/h. Le premier pilote sauvé par son siège éjectable fut un suédois, victime d’une collision en vol le 30 juin 1946. La première éjection d’un pilote à vitesse supersonique eut lieu le 26 février 1955 sur un F-100 « sabre ». Depuis son invention, le siège éjectable à sauvé la vie à plus de 10.000 pilotes .



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire