Le déroulement d’une éjection

 Les étapes de déclenchement :
0.00 seconde : L’éjection commence lorsque le pilote tire sur l’une des poignées du siège, placés entre ses jambes ou au-dessus de sa tête.

0.25 seconde : Dès la poignée d’éjection actionnée, le siège est propulsé hors du cockpit, et les moteurs-fusées auxiliaires s’allument. Les épaules et les jambes du pilote sont bloquées automatiquement par un système de sécurité.

0.45 seconde : Après une accélération maximale de 20 g, le pilote se trouve loin de son avion et les moteurs-fusées s’éteignent.

0.50 seconde : L’explosion d’une charge permet l’expulsion hors du siège d’un premier parachute stabilisateur qui extrait le petit parachute principal. Ce petit parachute permet aux sièges de se stabiliser.

1.00 seconde : En s’ouvrant, le petit parachute principal stabilise le siège de façon à ce qu’il soit dans une position favorable pour l’ouverture du grand parachute principal.

1.50 seconde : Lorsque le grand parachute principal s’ouvre, les systèmes de sécurité qui maintiennent le pilote se débloquent, lui permettant d’abandonner le siège qui tombe vers le sol. Le pilote quitte alors le siège une fois l’air totalement respirable (entre temps, il aura pu respirer grâce à l’intervention d’une réserve d’oxygène fixée sous le siège)

2.50 secondes : Le pilote descend vers le sol ; la balise, le gilet de sauvetage et le dispositif de gonflage du radeau de sauvetage sont activés.

Le déroulement d'une éjection popup02



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire